Mar14

 J’ai su à l’instant même où j’ai commencé à voir des petits signes sur ma chaudière qu’il était temps d’appeler un professionnel pour la regarder et pour commencer sa mise en révision.  Je me souviens bien que ma chaudière au fioul est âgée de plus d’un an et durant tout ce temps, elle ne m’a jamais déçu, puisqu’elle m’a toujours apporté à moi et a ma famille de l’eau chaude et ce sans interruption durant les jours de l’année que Dieu donne. Il est un juste retour des choses de lui rendre l’appareil et puis si je le fais cela ne veut pas aussi dire que j’aime balancer de l’argent par la fenêtre ou parce que je pourrais m’en acheter une autre. Il m’avait fallu économiser pour l’avoir, par conséquent, il n’est pas question de  juste la laisser dans cet état. Même si je vis assez loin de la ville, et même si je dois payer un surplus pour le transport de celui qui sera en charge de le réparer je le ferais. Cela peut paraître personnel mais en vous partageant mon avis sur cet entretien, vous conviendrez qu’il est utile s’entraider.

J’ai su que le moment était venu de faire entretenir ma chaudière

 

Je pense que même si la chaudière est encore en bon état de marche, cela ne veut pas dire que je dois la laisser dans cet état et attendre que le pire survienne. Même si je ne le voulais pas, la loi me l’interdit à cause du décret émis en 2009 pour forcer les propriétaires des chaudières à faire au moins une fois par an entretenir la leur. En effet, il peut être un danger pour l’utilisateur mais surtout pour ceux qui y vivent avec elle, pour tout le monde aux alentours et pour l’air qui serait salement pollué. Voilà pourquoi je dois être responsable car en me procurant cet appareil pour faire chauffer de l’eau, j’ai signé un contrat stipulant que je ne dois jamais oublier de contacter un professionnel dans la réparation de ma chaudière quand les délais d’un an serait passé.

 Les dépenses pour son entretien.

 Certes il n’est pas si cher de faire entretenir ma chaudière puisque qu’au rappel, à l’achat, j’ai apposé ma signature sur un contrat stipulant qu’après un délai d’un an, je dois faire la faire réviser et ceci pour le bien de tout le monde afin de ne pas causer d’accident stupide. Il faut au moins pour une chaudière au fioul économiser entre 80 à 100€. Mais cela dépend en partie de quel entretien nous souhaitons. Si la machine est encore en bon état, il n’y aura juste qu’une petite vérification. Toutefois, si jamais il y a quelque chose qui cloche et que la personne en charge est obligée de l’ouvrir pour régler le problème alors les frais pourraient être plus que coûteux. Pour ceux qui veulent connaitre en savoir d’avantage, vous êtes invité à visiter ce site. Donc on peut dire que pour moi, comme j’ai bien pris soin de ma chaudière durant cette année, il ne devrait y avoir rien d’anormal sous le capot. Une petite vérification et une remise à niveau seraient suffisantes. Mais pour savoir comment le professionnel a dû faire, nous allons le voir ensemble la façon dont ce dernier s’y est pris.

L’entretien de la chaudière par un professionnel

 La mienne est au fioul, néanmoins, suivant le type de chaudière, l’entretien peut changer et est adapté selon sa catégorie. De toute manière, sachez que le développement des méthodes utiles à l’organisation est sensiblement pareil pour tous les types de modèle de chaudière. Donc nous allons voir ici les étapes simples et faciles utilisées pour toutes les chaudières. Il faut d’abord nettoyer le corps de chauffe et du foyer de la chaudière. Ce qui veut dire que le professionnel va rendre net et sans tâche à l’intérieur de la chaudière ; durant son utilisation, la combustion de la chaudière va engendrer des matières qui restent après l’opération chimique. Via le détachement du brûleur de la chaudière afin de pouvoir démonter la trappe d’accès au foyer puis enfin la porte d’accès au foyer. Il a enlevé la plaque d’isolation qui protège la porte d’accès de la chaleur. A ce propos, si elle ne marche plus, on devra alors la changer, nettoyant ainsi toute les trappes de vitesse ainsi que vérifier le haut de la chaudière.

En outre, il doit aussi examiner avec attention le foyer pour vérifier son bon fonctionnement et cela à l’aide d’un hérisson de ramonage et de brosses tout en grattant les restes de combustion qui forme la suie. Il devra aussi nettoyer de long en large à l’aide d’une brosse métallique toutes les parois de la chaudière pour qu’elles soient bien nettes. Il devra aussi laver toutes les différentes portes et trappes qui composent la chaudière. Il faut aussi entretenir le bruleur. En vérifiant que celle-ci est en bon état de marche puis procèdera à l’extraction de la poussière. Une autre chose qu’il doit faire est de défaire les pièces, le contrôle du gicleur à fioul et réglage de l’accroche flamme, tenir en bon état les filtres, nettoyant les circuits d’évacuation. Puis il remet en marche la chaudière. Il devra aussi ne pas oublier de voir si la mesure de taux de monoxyde de carbones est comprise entre 20PPM et à 50PPM via un petit appareil qui mesure les taux de monoxyde de carbone présent dans l’air. C’est pourquoi avant de clôturer la fin de l’entretien le professionnel devra au moins bien  nettoyer la pièce avec ses outils avant de partir. Ainsi avant de partir, le professionnel vous donnera quelques conseils pour entretenir votre chaudière tout en diminuant les saletés.

Vous savez maintenant comment est fait le nettoyage en entier de votre chaudière au fioul. Cela étant, à tout débutant qui veut essayer cet entretien, je vous le déconseille puisque pour un professionnel, il leur a fallu des années d’apprentissage. Vous risqueriez donc de causer un accident qui fera du tort à tout le monde. Donc ne soyez pas avare sur la main d’œuvre et penser à appeler un professionnel, tel est mon avis.